callert3lib_DB::exec_INSERTquery
ERRORThe table 'cache_hash' is full
lastBuiltQueryINSERT INTO cache_hash
(
hash,
content,
ident,
tstamp
) VALUES (
'b547ec202f61adcdd3327d17e1dcbb81',
'a:4:{i:0;a:1:{s:7:\"allWrap\";s:37:\"<tr><td class=\"td_level2\">|</td></tr>\";}i:1;a:1:{s:7:\"allWrap\";s:37:\"<tr><td class=\"td_level2\">|</td></tr>\";}i:2;a:1:{s:7:\"allWrap\";s:37:\"<tr><td class=\"td_level2\">|</td></tr>\";}i:3;a:1:{s:7:\"allWrap\";s:37:\"<tr><td class=\"td_level2\">|</td></tr>\";}}',
'MENUDATA',
'1406069827'
)
debug_backtrace
file/var/www/vhosts/audouinbirding.net/httpdocs/t3lib/class.t3lib_page.php
line860
functionexec_insertquery
classt3lib_db
type->
args
0cache_hash
1
hashb547ec202f61adcdd3327d17e1dcbb81
contenta:4:{i:0;a:1:{s:7:"allWrap";s:37:"<tr><td class="td_level2">|</td></tr>";}i:1;a:1:{s:7:"allWrap";s:37:"<tr><td class="td_level2">|</td></tr>";}i:2;a:1:{s:7:"allWrap";s:37:"<tr><td class="td_level2">|</td></tr>";}i:3;a:1:{s:7:"allWrap";s:37:"<tr><td class="td_level2">|</td></tr>";}}
identMENUDATA
tstamp1406069827
Audouin Birding Tours: Trip report from Doñana and Sierra Morena (The Kingdom of the Iberian Lynx)




català - dansk - español - english

      



 
 
 

Au Royaume du lynx ibérique (lynx pardelle)




Iberian Lynx - Lynx Pardel - Lynx pardinus. One of the 5 Lynx that we saw during this tour © Cristian Jensen

by Armanda Cotter

 

Photos from Armanda during this tour

See next tour from this itinerary

4 jours complets dans une des plus belle forêt méditerranéenne de la péninsule ibérique, située sur les collines de granit de Sierra Morena. Aux rares brumes matinales, ont succédé de belles journées ensoleillées, qui nous ont permis d’incroyables observations dans d’excellentes conditions. Les températures un peu fraîches le matin, ont facilement atteint 12 à 26 degrés au meilleur de la journée. Les arbustes en fleurs et la flore déjà bien présentse nous ont fait oublier que nous n’étions qu’en janvier.

Le lynx est partout ; nous avait-on dit. Comment allions nous le trouver dans ces collines qui se suivaient à perte de vue ? D’autres amoureux de la nature étaient déjà là avant notre arrivée et les récits de leurs rencontres avec des lynx nous ont convaincus que tous les espoirs étaient permis !

« Patience » fut le mot d’ordre durant notre périple.

De nombreux ongulés sont visibles depuis nos postes d’observation : des daims, des cerfs et aussi des mouflons. Les lapins, nourriture principale du lynx, sont ici en grand nombre. Assis… debout…, jumelles à la main et télescope à proximité au cas où…, nous scrutons la vallée qui s’étale à nos pied, à perte de vue. Nous espérons voir apparaître le lynx derrière chaque rocher, chaque buisson, chaque pin. Les heures se succèdent aux heures et notre attente est accompagnée des cris des perdrix rouges, des fauvettes pitchous et mélanocéphales (facilement observables à très courtes distances) du pic vert ibérique (sharpeii) et de bien d’autres oiseaux encore. Les pies bleues volent sans cesse de buissons en buissons pour se nourrir.

Et puis, c’est au tour des vautours fauves et moines de faire leur apparition au-dessus de nos têtes dans la chaleur de la journée. 4 aigles impériaux ibériques nous ont également survolés quelques minutes, accompagnés d’un aigle royal.

Plus tard, le chant de la chouette chevêche nous fait comprendre que cette première journée arrive à son terme. Et soudain, quelques alertes d’autres observateurs…. lynx par ci, lynx par là ; Il n’y aura que Nathalie qui aura la chance de l’apercevoir, ce premier lynx …. Mais hélas, qu’une minuscule seconde ! Qu’à cela ne tienne, haut les cœurs, il est là c’est certain !

Encore un dernier coup d’œil dans la vallée nous permet d’observer un court instant, un hibou grand-duc posé sur un rocher. Nous rentrons à l’hôtel émerveillé par tant de richesse et surpris dans notre trajet du retour par l’apparition d’un renard traversant la route devant nous.

Le lendemain : Même vallée, mêmes points d’observation.

La région est entrecoupée de pare-feux ; milieux ouverts et facilement visibles. Quelques minutes d’attente, puis un mot, exprimé avec excitation par Cristian : « lynx ». Il est là, au beau milieu d’un pare-feu, assis, face à nous. Il a surgi de nulle part ; nous ne l’avons pas vu arriver.

Il traverse lentement cet espace de terre ocre. Nous n’en croyons pas nos yeux ! Il poursuit son chemin dans le calme, s’assied à nouveau, observe les alentours, se relève, passe derrière un pin, redevient visible à nos yeux pour disparaitre définitivement à l’intérieur d’un buisson. Cette première observation de lynx s’est faite au matin, avant les grandes chaleurs, dans de bonnes conditions de lumière et de distance. Chacun de nous a eu le temps de bien le voir et de reconnaitre un mâle. Le pari était gagné ; le but initial atteint. Tout ce qui arrivera ensuite sera perçu par le groupe comme un cadeau. Avant de quitter « notre » lynx ; qui s’est décidé à rester dans son buisson, nous avons encore eu la chance d’entendre et d’apercevoir la grise pie-grièche méridionale.

En fin de journée, nous nous dirigeons vers un barrage dans l’espoir de trouver une loutre. Merle bleu et traquet rieur nous attendent, pendant qu’un cerf traverse à la nage le lac formé par le barrage. Au loin, nous apercevons 3 bouquetins ibériques qui profitent des derniers rayons de soleil pour faire une sieste sur un rocher… La loutre ne se montrera pas ce soir…

Notre 3ème journée commence le long d’une rivière. Les empreintes de pas relevées dans le sable, nous confirment que la loutre, le blaireau, l’écureuil et le sanglier fréquentent cet endroit. Les cerfs et les daims ont eux aussi laissé des traces de leurs passages au bord de l’eau.

Et puis, changement de vallée, une fois les brumes matinales dissipées. Quelques huppes fasciées agrémentent notre expédition. La plaine est plus dense. Au loin les vautours fauves et moines se laissent emporter dans leur colonne de chaleur. Ils sont si nombreux que nous renonçons à les compter. L’aigle ibérique nous a fait le plaisir d’être présent ce jour là aussi.

Toujours à la recherche du lynx, nous faisons plusieurs arrêts pour scruter l’horizon. Notre patience est distraite par la présence de nombreux ongulés et de nombreux oiseaux. En fin de journée, nous nous dirigeons à nouveau le long de la rivière vers un 2ème barrage. Soudain derrière nous, apparaît un sanglier solitaire trottant le long du chemin. Il s’est laissé admirer un moment puis a fui dans une autre direction, son échine relevée. Il se fait tard et nous nous postons près d’un pont où, semble-t-il, le lynx est observé régulièrement le traversant. Notre attente est récompensée une fois de plus.

Notre 3ème lynx est couché sur un rocher de l’autre côté de la rivière. Depuis combien de temps était-il là ? Impossible de le dire ; nous ne l’avons pas vu arriver. Notre félin se toilette quelque peu comme le font nos chats domestiques. Il s’assied, observe autour de lui ; parfaitement indifférent à notre présence. Il quitte son promontoire rocheux pour se diriger vers un arbre et se faire les griffes, puis poursuit sa promenade solitaire dans le calme et la sérénité pour disparaitre quelques minutes plus tard. Nous réalisons que notre présence n’est absolument pas perturbante pour lui. Nous rentrons à l’hôtel, heureux, émus, conscients de notre chance et reconnaissants. Ce soir-là après notre souper, nous décidons de faire encore un tour le long de la rivière pour tenter d’observer des genettes ; hélas…sans succès.

Notre dernier jour de présence dans le royaume du lynx ibérique nous amène au matin vers un nouveau poste d’observation le long d’une route étroite. Forts de nos expériences précédentes et sûrs de nous, nous croyons voir un lynx dans chaque ombre, chaque rocher…. Les ongulés font toujours partie du décor et ce jour là, vient s’ajouter, un groupe de 8 sangliers. Après de longues minutes de patience, Michel nous signale un lynx quasi « à ses pieds » en contrebas de la route, vaquant paisiblement à ses occupations de lynx. Il est bien visible pour tous. A notre grande surprise, notre félin se dirige vers la route où nous nous trouvons et se décide à la traverser devant nous. Nous n’avions jamais osé imaginer pouvoir l’observer de si près. Le souffle coupé, les mains tremblantes pour certains, nous admirons l’animal sous toutes ses « coutures », de la pointe de ses pinceaux, jusqu’au bout noir de sa courte queue. Il grimpe sur le talus d’en face et poursuit son bonhomme de chemin pour finir par disparaître derrière un rocher. L’émotion est forte ; il nous faudra quelques instants pour retrouver nos esprits.

Afin de marquer l’évènement, un photographe de passage nous offre de partager une bouteille de cidre avec lui. Nous buvons à la santé du lynx et au bonheur d’être ici ensemble. Puis, nous décidons de rejoindre la rivière à l’endroit où nous avions vu la veille notre 3ème lynx. A peine arrivés à proximité de l’eau, une tâche sombre crée un remous dans les flots : une loutre ! Incroyable !. Nous l’observons plonger, ressortir de l’eau pour replonger de plus belle, disparaître un moment et réapparaître furtivement un peu plus loin, puis plonger pour ne plus se montrer.

Notre ballade à pied le long de la rivière nous amène sous le pont de la veille, mais malheureusement la présence de promeneurs avec chiens nous dissuade d’attendre le lynx plus longtemps. Il est tard quand nous reprenons le bus pour rentrer. La nuit commence à tomber et nous longeons lentement la rivière en scrutant la berge une dernière fois. Soudain, ce que nous avons d’abord pris pour un petit roc, s’avère être un lynx. D’abord tapi au sol, notre 5ème lynx s’est levé et à suivi la berge par de brèves courses entrecoupées d’arrêts, à l’affût du moindre mouvement dans les buissons pouvant trahir la présente d’un lapin. Il s’est caché un instant dans la souche d’un vieil arbre : il chassait. Ni le bruit de notre moteur, ni les phares de la voiture ne l’ont dérangé. Il était en quête de nourriture et le monde entier pouvait s’écrouler autour de lui ; rien ne l’aurait distrait. La nuit est tombée complètement et le manque de lumière nous a contraints à abandonner, à regret, notre dernier lynx.

Le lendemain nous quittons Sierra Morena pour rejoindre la « civilisation » en direction de Séville pour le vol du retour.

Les deux journées qui ont précédé notre venue dans le royaume du lynx ont été consacrées à l’observation de l’avifaune présente dans la région du parc naturel de Donana. Nous avons eu la chance d’observer de grands groupes d’oiseaux dans d’excellentes conditions et notamment plusieurs espèces de grèbes et de canards, de hérons et d’aigrettes, des ibis falcinelles, des flamants roses, des spatules blanches, des oies cendrées, divers limicoles, des vanneaux huppés et le long des routes, de très nombreux tariers pâtres.

Quelques busards des roseaux, l’aigle botté, une sterne caspienne et des grues centrées ont souvent survolé nos têtes. Lors d’un pique-nique, nous avons pu observer longuement deux martins-pêcheurs, ainsi que la très rare foulque à crête. Près du centre nature du parc, nous avons eu la chance de trouver la poule sultane.

Une expédition le long du littoral, nous a permis également de voir voler au loin, derrière un bateau de pêche, des fous de Bassan et, plus proches de nous, des goélands leucophées et bruns ainsi que des sternes caugek.

A la tombée du jour, nous avons été agréablement surpris par la présence le long de notre route de 4 espèces de rapaces nocturnes : la chouette hulotte, l’hibou des marais, la chevêche d’Athena et l’effraie des clochers.

L’ambiance tout au long du voyage fut bonne, la nourriture copieuse et variée et le personnel des hôtels accueillants et serviables. Grâce à l’organisation d’Audouin Birding Tours et particulièrement grâce à Cristian Jensen Marcet et à sa connaissance parfaite du terrain et des espèces ; nous avons eu le bonheur d’observer 128 espèces d’oiseaux, quelques papillons, des chauves-souris, des jonquilles en fleur un 18 janvier !!! et 14 espèces de mammifères dont 5 lynx différents.

Liste des oiseaux

1. Grèbe huppé - Podiceps cristatus

2. Grèbe castagneux - Tachybaptus ruficollis

3. Grèbe à cou noir - Podiceps nigricollis

4. Fou de Bassan – Sula bassana

5. Grand cormoran – Phalacrocorax carbo

6. Héron bihoreau – Nycticorax nyxticorax

7. Héron garde-bœufs – Bubulcus ibis

8. Crabier chevelu – Ardeola ralloides

9. Aigrette garzette – Egretta garcetta

10. Grande aigrette – Egretta alba

11. Héron cendré – Ardea cinerea

12. Cigogne blanche – Ciconia ciconia

13. Spatule blanche – Platalea leucorodia

14. Ibis falcinelle – Plegadis falcinellus

15. Flamant rose – Phoenicopterus ruber

16. Oie cendrée – Anser anser

17. Tadorne de belon – Tadorna tadorna

18. Canard siffleur – Anas penelope

19. Canard colvert – Anas plathyrhynchos

20. Canard chipeau – Anas strepera

21. Canard pilet – Anas acuta

22. Canard souchet – Anas clypeata

23. Sarcelle d’hiver – Anas crecca

24. Nette rousse – Netta rufina

25. Fuligule milouin – Aythya ferina

26. Milan royal – Milvus milvus

27. Vautour moine – Aegypius monachus

28. Vautour fauve – Gyps fulvus

29. Busard St-Martin – Circus cyaenus

30. Busard des roseaux – Circus aeroginosus

31. Epervier d’Europe – Accipiter nisus

32. Buse variable – Buteo buteo

33. Aigle royal – Aquila crhysaetos

34. Aigle impérial ibérique – Aquila adalberti

35. Aigle botté – Hieraaetus pennatus

36. Faucon crécerelle – Falco tinnunculus

37. Perdrix rouge – Alectoris rufa

38. Râle d’eau – Rallus aquaticus

39. Poule d’eau – Gallinula chlorophus

40. Foulque macroule – Fulica atra

41. Foulque à crête – Fulica cristata

42. Poule sultane – Porphyrio porphyrio

43. Grue cendrée – Grus grus

44. Echasse blanche – Himantopus himantopus

45. Grand gravelot – Charadrius hiaticula

46. Pluvier doré – Pluvialis apricaria

47. Vanneau huppé – Vanellus vanellus

48. Bécasseau variable – Calidris alpina

49. Combattant varié – Philomachus pugnax

50. Courlis cendré – Numenius arquata

51. Barge à queue noire – Limosa limosa

52. Chevalier gambette – Tringa totanus

53. Chevalier aboyeur – Tringa nebularia

54. Chevalier cul-blanc – Tringa ochropus

55. Bécassine des marais – Gallinago gallinago

56. Mouette rieuse – Larus ridibundus

57. Goéland leucophée – Larus michahellis

58. Goéland brun – Larus fuscus

59. Sterne caugek – Sterna sandvicensis

60. Sterne caspienne – Sterna caspia

61. Ganga cata – Pterocles alchata

62. Pigeon ramier – Columba palumbus

63. Pigeon colombin – Columba oenas

64. Pigeon biset – Columba livia

65. Tourterelle turque – Streptopelia decaocto

66. Linotte mélodieuse – Carduelis Cannabina

67. Effraie des clochers – Tyto alba

68. Hibou grand-duc – Bubo bubo

69. Chouette hulotte – Strix aluco

70. Chevêche d’Athéna – Athena noctua

71. Hibou des marais – Asio flammeus

72. Martin-pêcheur – Alcedo Atthis

73. Huppe fasciée – Upupa epops

74. Pic vert ibérique – Picus viridis sharpei

75. Pic épeiche – Dendrocopos major

76. Alouette des champs – Alauda arvensis

77. Alouette lulu – Lullula arborea

78. Cochevis huppé – Galerida cristata cristata

79. Alouette pispolette – Calandrella rufescens

80. Alouette calandre – Melanocorypha calandra

81. Hirondelle des rochers – Ptyonoprogne rupestris

82. Hirondelle de rivage – Riparia riparia

83. Hirondelle rustique – Hirundo rustica

84. Hirondelle de fenêtre – Delichon urbica

85. Pipit farlouse – Anthus pratensis pratensis

86. Bergeronnette grise – Motacilla alba alba

87. Bergeronnette de Yarrel – Motacilla alba yarrellii

88. Bergeronnette des ruisseaux – Motacilla cinerea

89. Troglodyte mignon – Troglodytes troglodytes

90. Accenteur mouchet – Prunella modularis

91. Rougegorge familier – Erithacus rubecula

92. Rougequeue noir – Pho. Ochruros gibraltarensis

93. Tarier pâtre – Saxicola torquata

94. Traquet rieur – Oenanthe leucura

95. Monticole bleu – Monticola solitarius

96. Merle noir – Turdus merula

97. Grive musicienne – Turdus philomelos

98. Grive draine – Turdus viscivorus

99. Cisticole des joncs – Cisticola juncidis

100. Bouscarle de ceti – Cettia cetti

101. Fauvette pitchou – Sylvia undata

102. Fauvette à tête noire – Sylvia atricapilla

103. Fauvette mélanocéphale – Sylvia melanocephala

104. Pouillot véloce – Phylloscopus collybita

105. Mésange huppée – Parus cristatus

106. Mésange bleue – Parus caeruleus

107. Mésange charbonnière – Parus major

108. Mésange noire – Parus ater

109. Mésange à longue queue – Aegithalus caudatus

110. Sittelle torchepot – Sittea europaea

111. Grimpereau des jardins – Certhia brachydactyla

112. Pie-grièche méridionale – Lanius meridionalis

113. Etourneau unicolore – Sturnus unicolor

114. Geai des chênes – Garrulus glandarius

115. Pie bavarde – Pica pica

116. Pie bleue – Cyanopica cyana

117. Chouca des tours – Corvus monedula

118. Grand corbeau – Corvus corax

119. Moineau domestique – Passer domesticus

120. Moineau espagnol – Passer hispaniolensis

121. Moineau soulcie – Petronia petronia

122. Pinson des arbres – Fringilla coelebs

123. Gros-bec – Coccothsaustes coccothraustes

124. Serin cini – Serinus serinus

125. Verdier d’europe – Carduelis chloris

126. Chardonneret élégant – Carduelis carduelis

127. Bouvreuil pivoine – Pyrrhula pyrrhula

128. Bruant proyer – Miliara calandra

 

Liste des mammifères

Lièvre

Lapin

2 espèces de chauve-souris (Pipistrellus pipistrellus et Myotis emarginatus)

Daim

Cerf

Renard

Mouflon

Bouquetin ibérique

Souris des forêts

Sanglier

Blaireau (traces uniquement)

Loutre

Ecureuil (traces uniquement)

Musaraigne

Lynx

 

 

Shortcuts

Home - Links - Link Exchange - About Us - Testimonials - Former Employers - Our tours - Package Tours - Weekend Trips - Day Trips - Conditions - Tour Calendar - TRIP REPORTS - Gallery - Bird gallery - Landscape gallery - News - Subscribe Newsletter - Contact Us - Booking Form     
Birding Sites - BIRD NEWS IN THE EBRO LANDS
More information about:
Ebro Delta Nature Park - Els Ports - Montsià - Monfragüe, Extremadura

SPANISH VERSION
Principal - Excursiones en el delta del Ebro y Ports - TestimoniosContactar 

CATALAN VERSION
Principal - Excursions al delta de l'Ebre i Port - On anem - Informació del delta de l'Ebre - Testimonis de les nostres excursions - Empreses col·laboradores - Contactar 

DANISH VERSION



Audouin Birding Tours - Phone.:(0034)649286086 - info@audouinbirding.net


Englyst Webdesign - englyst.dk
- Typovizion CMS - Typo3